21 juin 2017

Mon petit marché - Mini cabas

J'ai profité de l'occasion du premier anniversaire d'un petit boy pour réaliser ce mini cabas avec ses fruits et légumes. De quoi passer quelques heures à remplir, vider, "reremplir" et "revider"... Et puis plus tard, apprendre à compter, à reconnaître les couleurs, à jouer au marchand, ... 

Un DIY qui me ressemble car j'ai pu concilier pour un même projet un peu de couture et du crochet. 



Les fruits et légumes sont ceux que je vous ai présentés dans Le panier de la marchande. J'y ai ajouté des carottes, 2 champignons et une banane. J'ai utilisé le tutoriel Tutti Frutti proposé par DROPS design que vous pouvez consulter ici



Bon, j'avoue... La banane a une drôle d'allure ! 



DROPS propose une laine qui se crochète en 4,5. J'ai préféré un fil coton qui se travaille au crochet 2,5. Le  coton est une matière plus agréable pour les petits, il est doux, ne peluche pas et ne gratte pas. Le fait de travailler avec un crochet 2,5 a rendu les fruits et légumes plus petits que proposés dans le modèle original. Ici aussi, j'ai pensé que c'était mieux pour les plus petites mains. De plus, ils seront plus aisément utilisables avec une dinette ou tout autre accessoire de jeu. 



Les aliments sont rembourrés avec une ouate antiallergique spécial jouet. Le tout peut être lavé en toute sécurité. 


Je souhaitais pour le cabas un tissu qui respectait le thème mais qui ne soit pas trop féminin non plus. 

Le tissu utilisé ici est actuellement en vente chez Mondial textilesLe cabas est réversible et ses poignées sont réalisées avec deux morceaux de sangles cousues dans l'épaisseur des tissus. Il mesure environ 25/20/8 cm. 











Et voilà ! Je verrais bien une version féminine du mini cabas remplie de donuts, glaces et autres petits cupcakes acidulés. Je vous prépare cela ? 

A très vite, 

Cathy 








19 juin 2017

Tendres Sioux - Les minis des petites valises#7

Je me souviens avoir eu un coup de foudre pour ce tissu, d'abord acheté pour Arthur dans sa version grise et ensuite retrouvé quelques semaines plus tard en rose cette fois. A l'époque pas de projet particulier en tête ... Si ce n'est la confection de cadeaux de naissance.  Peu importe ! Je suis bien victime de la machination suivante: d'un côté la petite voix qui vous dit:  "Cette fois je n'achète plus de tissus", et de l'autre une pulsion quasi incontrôlable qui vous fait craquer devant le moindre coupon. Et s'il y a des couturières qui résistent à ce fléau, et bien qu'elle me donne vite la recette ! 


Alors voilà, comment un tissu peut inspirer un processus créatif ...

Toujours addicte à ma petite collection, j'ai poursuivi mon voyage vers l'Amérique du Nord et ses tribus indiennes. Ce sont donc deux petits personnages que je vous présente ensemble car je trouve qu'ils forment un joli duo. La renarde se prénomme Apolline et la petite indienne s'appelle Ehawee, ce qui signifie qui rit". Il s'agit d'un prénom féminin de la tribu Dakota. 




Voici quelques images de la réalisation dont je n'ai pas pris en photos toutes les étapes. Elle a été  réalisée 100% en plein air grâce à la superbe météo de ces derniers jours. 

Ehawee









Le plumes sont crochetées au point de maille serrée MS, demi-bride et bride au départ d'une chainette et sont fixées sur un petit cordon tressé avec 6 brins de coton. 


Et tout comme les autres minis de la collection, Ehawee porte une petite écharpe en tissu. 








Apolline









Le duo complice










Il leur manque le petit pochon que je rajoute à ma "to do list créative ", et pourquoi pas en forme de tepee ?  

Voilà, je les adore et sûr qu'ils ne quitteront pas l'atelier avant d'être répliqués 😍 ! 

Belle semaine et à très vite, 


Cathy








16 juin 2017

Séraphin, le singe - Les minis des petites valises#6

C'est un coupon de tissu "Jungle" qui m'a inspirée et donné l'envie de créer un petit singe pour la collection des Minis que vous avez déjà pu découvrir ici, ici, ou encore . Il commence à y avoir du monde dans l'atelier ... Victor, Victorine, Hortense, Fernand et Fernande, Huan, Arsène, et maintenant Séraphin ... ( et deux autres sont dans la file d'attente ! )
Quelle bande ! 

C'est vrai que pour le moment, je balade mon coton et mon crochet dans tous les coins de la maison, au jardin et même dans la voiture quand je ne dois pas conduire ! C'est l'avantage de cette technique  par rapport à la couture ! 


Je garde l'idée de la dimension ( un petit 25 cm) et le fait d'essayer de réaliser chaque personnage avec une seule pelote de 50 gr de coton pour la couleur principale. Et chacun a son petit sac pochon !

Petite marque de fabrique, l'écharpe en coton assortie et sa mini étiquette.








Je démarre toujours d'un modèle de base dont je raccourcis les pattes ou élargis la taille et/ou la tête en fonction des personnages. Séraphin a les bras plus longs et une très longue queue. 






Alors il vous plait ? 

Dites-moi, quel est votre préféré dans cette petite collection ? 


A très vite

Cathy











14 juin 2017

Coussins sensoriels - Montessori#1

Et voilà que je me replonge ( la 1ère fois c'était il y a 32 ans durant mes études d'ergothérapie) dans la pédagogie de Maria Montessori ou comment préparer un atelier de couture pour maman débutante qui rêve de faire de jolies choses, pédagogiques, solides pour sa puce chérie. 
C'est le grand retour dans les librairies et magasins des jouets inspirés par les travaux et surtout l'expérience de cette pédagogue italienne du siècle passé. En résumé, on propose à l'enfant un matériel ludique et éducatif qui se base sur le concret (matériel sensoriel) et la manipulation en mode "autonomie". 


Leçon du jour : Les coussins sensoriels 




J'ai donc fouillé dans mes trésors, coupons et chutes de tissus pour rassembler de quoi réaliser ces petits coussins sensoriels. Et c'est là que je remercie maman qui vide ses armoires et m'apporte des petits coupons de toutes sortes ( hé oui, il y a des jours où il ne faut pas trop désencombrer !).  





Ces petits coussins permettent de développer le toucher (sens tactile) et les capacités de préhension des plus petits (sens haptique). En les manipulant, l'enfant pourra prendre conscience de leur matière, les prendre, les passer d'une main à l'autre, les lâcher, les mettre dans un contenant, les jeter, les attraper, ... Mais ce n'est pas tout, plus tard, l'enfant pourra les associer par paire, retrouver l'identique caché dans le pochon, les aligner, les compter, les décrire, ... Bref de nombreuses possibilités et d'heures de jeu en perspective. Au-delà des aptitudes sensorielles et motrices, ces coussins stimulent aussi les fonctions cognitives et instrumentales telles que le langage, la planification, la structuration spatiale, ... ( Bon Cathy, arrête ! C'est ni le lieu , ni le moment de  donner un cours d'analyse d'activités ou de neuropsychologie 😂). 

Passons aux choses sérieuses ...

Pour les confectionner, j'ai coupé 8 paires de rectangles de 12cm/10cm que j'ai assemblés à la surjetteuse. On retrouve deux paires en coton (une unie et une imprimée), une paire en minkee, une paire en éponge, une paire en tissu enduit, une paire en jersey rayé, une paire en satin et une paire en tissu nid d'abeille. Je les ai bourrés avec de la ouate de bourrage (celle utilisée pour les doudous). Ensuite, j'ai fermé chaque coussin par une dernière piqure. 


Sélection des 8 paires de rectangles

Piqure à la surjetteuse sur les 3 côtés

Rembourrage

Fermeture préparation
Piqure finale à la MAC

Ensuite pour les ranger, j'ai cousu un sac pochon réversible (tel que celui que j'ai imaginé pour les minis personnages au crochet). Il mesure 34cm/23cm. 

Bon, et puis comme j'aime que tout soit assorti, j'ai fait une sélection dans mes coupons afin que l'ensemble reste dans la même gamme de couleurs ( ça c'est pour mon petit côté perfectionniste !). 






Le sac pochon se ferme par un double cordon. Une fois fermés, les cordons forment des petites poignées. 


 Et puis le petit détail qui tue, la petite étiquette illustrée par Marion, le nouveau logo "Les Petites Valises".



Un peu de nostalgie ...

Tout cela me rappelle le matériel fabriqué en ergothérapie pour les enfants que j'ai accompagnés pendant plusieurs années dans l'enseignement spécialisé. J'avais une boîte avec plusieurs paires de coussins et je me rappelle que c'est un matériel que j'ai utilisé quasi tous les jours.

Saviez-vous que Maria Montessori était médecin avant de s'intéresser de près aux enfants défavorisés ou ayant des besoins spécifiques ? C'est pour cela que cette matière nous a été enseignée pendant nos études afin de nous aider à concevoir du matériel d'intervention et d'apprentissage spécifique et stimulant. Mais déjà l'auteure avait généralisé l'usage de ses recherches aux enfants dits "normaux". 

A très vite, pour de nouvelles aventures créatives ! 

Cathy 













7 juin 2017

Lingettes lavables dans une pochette

Pas de panique, me revoilà  ! (juste un petit break que m'a imposé ma santé)

On se retrouve aujourd'hui avec des lingettes lavables et écologiques. Un relooking de ma première version réalisée en janvier 2016, l'article était intitulé "Un peu de beauté écoresponsable ".



En voici ma première version ...




Bon si je fais le calcul, j'ai quand même tenu 18 mois avec ces 12 mini lingettes ( 5cm/5cm) que j'ai passées à la machine chaque semaine. Bien que encore en très bon état, elles n'ont plus fière allure car "quelqu'un" (je ne dirai pas qui, et surtout je ne critique pas mes hommes qui sont capables de mettre une machine en route) a maladroitement passé mes lingettes dans la machine de couleurs foncées (et moi je suis une GRANDE maniaque du tri des couleurs 😱), les voilà de venues toute grises. Donc, relooking total obligé ! Et je recycle les anciennes dans la pharmacie pour le soin des petits bobos.


J'ai donc sélectionné 3 beaux tissus ( un de mes coups de coeur du salon Aiguilles en fête qui s'est déroulé à Paris en février) et me suis mise au travail. Je me suis largement inspirée de celles faites pour Arthur et Hortense dans leur kit de naissance mais ai utilisé cette fois un tissu micro éponge de bambou.






Dans cette seconde version, les lingettes sont un peu plus grandes, comme celles cousues pour les cadeaux de naissance. Elles mesurent 10cm/10cm.

Comme vous avez pu le voir sur les images, j'ai eu envie aussi de leur coudre une jolie pochette assortie dont l'intérieur est en tissu enduit, ainsi  que le revers d'un des deux compartiments? De la sorte, il y a un côté entièrement enduit (entendez plastifié) pour les lingettes usagées et encore humides et l'autre pour les lingettes propres. Pas mal , non ?
La pochette peut aisément contenir 12 lingettes. Elle mesure 13cm sur 15cm. Top pour le sac à main ou le sac Week-end.


Fond enduit, revers enduit

Fond enduit, revers tissu






J'entends déjà ma fille aînée me dire : "Maman elles sont trop belles, j'adore le tissu" = " Cathy, tu vas te les faire piquer très vite ! ". Ce n'est pas grave, j'ai encore assez de matière pour en refaire une série et par la même occasion prendre des photos pour rédiger un beau tuto que je vous mettrai en ligne prochainement. 

A très vite, 


Cathy